vendredi 13 juin 2014

Holly sheet (graduation sheet)

Haaa ça fait un moment que cette page sent la naphtaline.
 Il est temps de dépoussiéré, l'été arrive à grands pas.

La chaleur, les perles de transpiration sur la poitrine encore pâle d'une femme, les camaïeux de peau qui se découvre sous la brise estivale, la légèreté des drapés d'été qui se pose délicatement sur les formes, dévoilant un peu plus les charmes corporelles. Notamment de Boris ton voisin avec son magnifique Marcelle qui laisse dévoiler sa mamelle généreuse, c'est aussi le retour des glaces dégoulinantes sur le visage mutin des enfants, de leurs cris stridents de castra. Mais également les saucisses suintante d'huile sur la grille de fer chaude, au-dessus des braises rougeoyantes, le tout dégageant un parfum des plus excitant pour ton palet engourdi par le rosé bon marché qu'on vient de te servir dans un sublime gobelet en plastique blanc.
Bref, je vais te donner le gout de l'été de tes rêves en images.
 Voici donc les travaux que j'ai réalisés pour mon diplôme.

Un peu de piscine:
en grand:
P1
P2

Un peu d'amour: Le couple sherlock/ Watson c'est de l'histoire ancienne, maintenant c'est Fogg et Passepartout.


D'aventures.


D'activité (intellectuel ou sportive)

Mais aussi de l'action, de la tension, d'amour de chocolat et de nougatine.

Pitch
Léon Napolitain, un gamin surdoué et charismatique ayant en quelques années et un coup d'état, instauré une République utopique dont la devise est « amour, chocolat et nougatine ». Dans la régions les royaumes alentours se convertissent laissant alors à la rue des rois et reines déchut. Quatre d'entre eux s'allie malgré leurs différences pour massacré, découper, pourfendre, bref anéantir leur ennemis commun.


 

En grand:
P1a
P1b
P2
P3

Voilà. J'espère que ça ta plus. Ne pleur pas, je sais que ça fessait longtemps, tu peu donner ton avis sur ce que tu as aimé ou pas. Comme ça la prochaine fois ce sera mieux. Peut être même que t'aura un orgasme. La BD c'est comme l'amour ça s'apprend. .

Allez pleins de bisous partout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire